Nos partenaires

Développer des partenariats, opérationnels avec les autres associations, institutionnels avec les Ministères, est un axe majeur des principes d’intervention du Samusocial. Si la prise en charge des enfants de la rue est une chaîne qui va de l’urgence à l’insertion, le travail du Samusocial Burkina Faso se situe clairement au premier niveau : l’urgence, parfois la post-urgence. Au fil du temps nous avons développé un réseau vivant et dynamique avec de nombreux partenaires, chacun ayant sa valeur ajoutée dans la prise en charge des enfants de la rue.

Le travail en réseau

Réseau CIJER : La CIJER, est un réseau de 11 associations burkinabè, toutes impliquées sur la prise en charge des enfants en situation de rue. Pour piloter cette coalition, une coordination de la CIJER a été mise en place et assure les activités de plaidoyer auprès des autorités locales et de la population civile. La coordination a également à sa charge de renforcer les capacités des structures membres suite aux besoins en formation identifiés. La CIJER est un cadre privilégié pour échanger sur toutes les avancées obtenues dans le cadre de la prise en charge des enfants en situation de rue et contribue à assurer une visibilité des actions menées en leur faveur.

http://cijer.org/

Groupe de Travail sur la Protection de l’Enfance : Pour renforcer les activités de plaidoyer du Samusocial Burkina Faso est membre du Groupe de Travail sur la Protection de l’Enfance (GTPE). Le GTPE regroupe près de 15 ONG nationales ou internationales intervenant sur la protection de l’enfance et 4 directions du Ministères de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale. Le GTPE se réunit une fois par mois, le sujet des réunions est défini au préalable par les membres selon les informations à échanger entre les différentes structures. Cet espace de travail permet ainsi au Samusocial de faire entendre la voix des enfants en situation de rue auprès de différentes structures impliquées sur la protection de l’enfance.

Partenaires opérationnels

Association Contact Hors-limite : Lorsqu’un enfant en situation de rue a besoin d’être hospitalisé, l’association Contact Hors Limite assure la prise en charge au niveau de l’hôpital car un enfant non accompagné ne peut être soigné. Depuis 2011, le Samusocial Burkina Faso a une convention de partenariat avec l’association Contact Hors Limite qui est notre relais lors des hospitalisations des enfants en situation de rue.

Pharmacies : Depuis 2010, 4 pharmacies de Ouagadougou sont sous convention avec le Samusocial Burkina Faso pour faciliter les commandes de médicaments et matériel médical. En effet, dès qu’il y a des besoins en médicaments ou matériel médical, ces pharmacies répondent en priorité à nos besoins en utilisant leur stock.

Enfance en Péril – Centre Kamzaka : L’association Enfance en Péril est membre de la CIJER. Cette association gère un centre d’hébergement de longue durée afin que les enfants ait un lieu sécurisé pour pousuivre leur scolarité ou suivre une formation professionnelle. Dans le cadre du projet soutenu par l’Union Européenne, l’association Enfance en Péril est engagée aux côtés du Samusocial pour contribuer aux projets de sortie de rue des enfants.

Cinéma Numérique Ambulant : Dans le cadre de nos activités de plaidoyer et de sensibilisation, le Cinéma Numérique Ambulant est engagé avec le Samusocial dans le projet soutenu par l’Union Européenne. Le CNA accompagne l’équipe lors de projections en province ou dans les quartiers de Ouagadougou pour réaliser et diffuser des témoignages sur les conditions de vie en rue des enfants en situation de rue, notamment sur les violences subies.

Keoogo : L’association Keoogo est membre de la CIJER et partenaire de mise en oeuvre dans le cadre du projet soutenu par l’Union Européenne. En effet, Keoogo assure la prise en charge des jeunes filles vivant en rue en prenant en compte l’approche “genre” dans leurs outils de sensibilisation. D’autre part, Keoogo doit former 60 intervenants sociaux et 150 agents des forces de sécurité sur les droits de l’enfant sur les 3 ans du projet. Enfin, Keoogo est représentante du Réseau Afrique de l’Ouest au Burkina Faso.

Réseau Afrique de l’Ouest : Le Samusocial travaille, en effet, régulièrement avec le Réseau Afrique de l’Ouest pour identifier les familles des enfants hébergés dans la sous-région. Ayant de plus en plus d’enfants en situation de rue à Ouagadougou originaires des pays de la sous-région, le RAO sert de relais dans les pays d’origine pour retrouver les familles.

Partenaires institutionnels

Le Samusocial Burkina Faso intervient dans le cadre du Protocole d’Intervention en milieu ouvert adopté par le Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale (MASSN), par lequel il a obtenu la reconnaissance légale en tant que structure de prise en charge de l’enfance en difficulté.

D’autre part, le MASSN a mis à disposition du Samusocial les locaux du Centre Renaissance que nous occupons à titre gracieux depuis 2002 lors de la création du Samusocial.  En échange, le Samusocial soigne gratuitement toute personne référée par l’Action Sociale. La direction provinciale de l’Actions Sociale et de la Solidarité Nationale du Centre est informée chaque mois de nos activités.

Nous appliquons le protocole d’hébergement en milieu ouvert adopté par le MASSN en 2011.

Enfin, l’Etat burkinabè a accordé la Reconnaissance d’Utilité Publique au Samusocial Burkina Faso en 2013.

En 2014, une convention de 3 ans a été signée avec la Mairie Centrale de la commune de Ouagadougou pour nous appuyer dans la prise en charge des enfants en situation de rue dans la commune.

® samusocial Burkina Faso | Mentions légales | Contact | Webdesign : Limbus Studio